Faire du babysitting

babysitting

Le métier de babysitting est souvent négligé dans le domaine du travail. Pourtant, garder des enfants permet de gagner rapidement de l’argent. Il existe des annonces avec des horaires de soirées et de week-ends, idéal pour tout le monde avec un peu de temps libre. La confiance des parents est primordiale pour pouvoir être compétente dans le domaine du babysitting. Il existe des astuces pour obtenir plus facilement du travail dans ce domaine, et pour bénéficier d’une source de revenus supplémentaire.

Les prérequis pour pouvoir faire du babysitting

Bien qu’être babysitteur soit relativement facile, et ne requiert pas de qualification précise. Il est nécessaire d’avoir quelques compétences et de remplir un certain profil pour devenir meilleur dans le domaine.

Le facteur âge

Il faut que la personne soit majeure pour pouvoir faire du babysitting en toute légalité. En effet, ce domaine de travail consiste à prendre en charge des enfants, le babysitteur doit donc être une personne responsable. De ce fait, engager une personne mineure n’est pas vraiment courant même si cela n’est pas impossible. Afin de pouvoir garder des enfants à domicile, le mineur âgé d’au moins 16 ans doit remplir une condition. Il doit avoir suivi une formation qui lui permet d’exercer, ou lorsque le babysitting s’inscrit dans cette formation comme le AEPE, ou le CAP.

Les qualités à avoir

Le travail de babysitting requiert des qualités essentielles pour pouvoir mener à bien son déroulement. Afin de devenir un bon travailleur dans le domaine et répondre aux attentes des annonces, il faut être mature, responsable, digne de confiance, et sérieux. Il est aussi nécessaire d’être à l’écoute et de rassurer au mieux les enfants. De plus, il faut faire preuve d’empathie et de patience pour pouvoir bien gérer quotidiennement les enfants de tout âge. Ces qualités sont indispensables pour être un bon babysitteur, et remplir les attentes des parents.

Le profil du bon babysitteur

Il est important de correspondre à un certain profil pour faire du babysitting et devenir excellent dans le domaine. Parmi les qualifications à avoir, il y a notamment le fait :

  • D’être à l’aise en compagnie des enfants.
  • De rester calme sur diverses situations.
  • De donner une attention particulière concernant le bien-être des enfants, et leurs besoins.
  • D’avoir des notions de premiers secours et des bonnes pratiques à effectuer en cas d’incident.
  • De pouvoir communiquer facilement avec les enfants de tout âge.
  • De s’adapter aux diverses attentes et besoins des familles.
  • D’appliquer rigoureusement les consignes données par les familles en leurs absences.

Si vous remplissez la majorité de ces aptitudes, il vous sera plus facile de devenir un excellent babysitteur. Toutefois, il est possible d’acquérir ces compétences avec un bon entrainement, ou avec une formation.

L’expérience

Il est essentiel d’avoir au moins une première expérience dans le domaine de la garde d’enfant pour pouvoir travailler dans une agence qui se spécialise dans le domaine du babysitting. L’expérience acquise peut venir de façon professionnelle au moyen de freelance, ou encore d’origine personnelle par la garde d’enfant venant de la famille ou de l’entourage.

Par ailleurs, faire un babysitting pour un enfant âgé de 3 ans ou plus n’a pas besoin de diplôme ou de certificat de formation spécifique. Mais, la possession de qualifications comme le BAFA est un atout indéniable qui rassure les parents. Toutefois, une formation sur la Petite Enfance est nécessaire pour pouvoir garder des enfants âgés de moins de 3 ans. Pour pouvoir être un babysitteur complet et polyvalent, commencer une formation est toujours apprécié en plus des expériences personnelles. Cela va permettre d’obtenir plus rapidement un poste de babysitting, et d’éviter les périodes vides.

Les étapes pour devenir un bon babysitteur

Faire du babysitting
Crédits photo: freepik.com

Afin de devenir un babysitteur accompli, il est nécessaire de passer les différentes étapes. Cela va permettre d’acquérir de l’expérience et de peaufiner votre profil.

Les débuts

Il est possible de faire du babysitting à partir de 16 ans, mais une autorisation d’un représentant légal comme l’un des parents est nécessaire pour pouvoir effectuer cette activité. Faire du babysitting ne requiert aucun diplôme spécifique, il est d’autant plus facile de démarrer dans le secteur. Ce sont les parents qui rémunèrent les babysitteurs lorsqu’il s’agit de services ou de missions occasionnels. Ce sont eux qui réalisent les déclarations de revenus, ou paient le service effectué à l’aide du système de Chèque Emploi Service Universel (CESU). Cette démarche permet de rétribuer plus facilement les salaires.

Par ailleurs, il existe des sites internet qui suggèrent de se substituer au babysitteur concernant les déclarations Pajemploi ou sur les rétributions CESU. Mais, il y a aussi d’autres sites qui expliquent simplement la procédure de déclaration d’un babysitteur. Toutefois, il est fortement déconseillé d’effectuer une activité non déclarée pour éviter les pénalités liées à cette méthode de travail illégal. Ce genre d’activité illicite est interdit par la loi, et passible de poursuites judiciaires si cela venait à se savoir. De plus, réaliser du babysitting non déclaré ne protège pas le prestataire si un incident ou un problème grave survient.

Il est conseillé de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur si vous souhaitez faire du babysitting de manière fréquente. Cela permet d’obtenir des revenus mensuels considérables et satisfaisants pour vous faire vivre. De plus, cette méthode de travail confère plusieurs avantages comme une déclaration des ressources plus facile. Il devient aussi aisé de proposer des tarifs de prestation plus compétitifs et plus attractifs pour les parents, puisque les lois en vigueur n’imposent pas de charges majeures.

Les entretiens d’embauche

C’est une étape essentielle qui permet d’évaluer les compétences et les connaissances du babysitteur. C’est après les échanges effectués lors de l’entretien que les parents vont pouvoir établir les missions qu’ils peuvent vous confier. Pendant cette entrevue, différents points seront abordés pour déterminer vos capacités comme :

  • Les motivations pour devenir un babysitteur.
  • Les expériences concernant les missions que vous avez effectuées auparavant, et l’âge des enfants prises en charge.
  • Le parcours professionnel : notamment sur les diplômes en votre possession, si vous êtes encore étudiant, ou si vous souhaitez vous former dans cette activité.
  • L’opinion sur les rôles que les babysitteurs doivent remplir.
  • Les compétences nécessaires pour pouvoir gérer les enfants comme la cuisine, le toilettage qui comprend le changement de couche, les activités suggérées aux enfants durant leurs temps libres.
  • Les horaires de disponibilité afin de convenir des créneaux favorables pour le recruteur et le babysitteur, et pour éviter les imprévus.
  • L’attitude en cas d’urgence comme les blessures, les accidents mineurs, ou encore dans la situation d’un enfant malade.

La majorité de ces points peuvent être abordés durant un entretien, donc il est recommandé d’y répondre favorablement pour rassurer au mieux les parents. C’est aussi une occasion pour le babysitteur de poser des questions, et d’éclaircir certains sujets et préférences concernant la prise en charge de leurs enfants.

Les annonces de babysitting

Les annonces sont un aspect important pour pouvoir obtenir des missions rapidement. Cela va permettre d’effectuer des activités de babysitting en continu, et d’augmenter les rémunérations.

Les astuces pour trouver des annonces de babysitting

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de trouver des annonces attractives, comme :

  • L’internet propose divers sites spécialisés comme « Babysits » qui diffusent des annonces concernant les missions de garde d’enfant à domicile.
  • Les structures professionnelles comme les agences, les parents bénéficiaires ou mêmes pôles emploi qui peuvent poster des annonces en ligne.
  • Les agences spécialisées : l’inscription dans ces agences est très bénéfique si vous avez une première expérience de babysitting ou plus à votre actif. Après votre enregistrement dans ces types de structures, ils vous contacteront dès qu’une annonce qui correspond à votre profil est disponible.

Ces approches sont des moyens efficaces pour trouver rapidement des annonces. Mais, il est aussi possible de découvrir des missions en cherchant sur les réseaux sociaux, ou encore à l’aide des contacts avec votre voisinage pour obtenir de meilleurs résultats.

Répondre aux annonces de babysitting

Il est conseillé de posséder un CV et une lettre de motivation impeccables lorsque vous postulez pour une mission de babysitting. N’hésitez pas à être original et rigoureux dans la réalisation de ces documents. Pour faire cela, il faut notamment :

Bien spécifier les qualifications, les valeurs, et les formations qui peuvent être déterminantes.
Décrire les expériences obtenues dans les missions et les familles avec lesquelles vous avez déjà collaboré.
Préciser le nombre et l’âge des enfants que vous avez pris en charge, et les heures de votre intervention.
Par ailleurs, il est important de bien argumenter sur les expériences accumulées durant les missions que vous avez effectuées. De plus, vous devez expliquer les raisons qui font que vous correspondez à la proposition d’emploi de babysitting annoncée. Cela va favoriser une meilleure réalisation des annonces proposées pour combler les attentes des parents.

Les conseils qui permettent de réussir dans le travail de babysitting

Faire du babysitting
Crédits photo: freepik.com

Devenir babysitteur est un emploi accessible pour tout le monde, puisque cette activité ne requiert pas de diplôme. En effet, les parents qui ont besoin de ce service ne demandent pas de certification en général. Même si posséder un diplôme BAFA ou son équivalent est un atout indéniable dans ce domaine, et aussi un argument de poids lors des entretiens d’embauche. Toutefois, pour pouvoir gagner la confiance des familles et favoriser une bonne collaboration, il est nécessaire d’être un babysitteur à la hauteur. Ces quelques conseils vous aideront à gagner plus facilement le cœur des parents

Être capable de suggérer des activités originales.

Laisser les enfants devant les écrans durant votre mission ne plaît pas du tout aux parents. Vous pouvez proposer des activités originales comme des ateliers « loisirs créatifs » pour casser l’habitude des enfants. Cela va leur permettre de s’amuser différemment, mais aussi servir de compte rendu pour les parents concernant les activités que vous avez effectuées ensemble. Ainsi, vous augmenterez votre notoriété, et des parents satisfaits feront appel à vous plus souvent.

Avoir des horaires flexibles

Les familles nécessitent une souplesse horaire quand ils font appel à un babysitteur. De ce fait, vous devez être plus disponible le week-end, et pendant les heures tardives du soir. De plus, les missions de dernières minutes permettent d’obtenir une meilleure rémunération. Il suffit d’être facilement joignable et se montrer enthousiaste dans ces cas-là.

Proposer d’autres services

Rendre service pendant le babysitting permet d’obtenir un petit bonus ou une meilleure rémunération dans la majorité des cas. En effet, vous pouvez effectuer des tâches ménagères durant la sieste des enfants. Vous pouvez aussi proposer des cours de soutien pour rentabiliser au mieux votre service si vous avez la compétence nécessaire.
Par ailleurs, un babysitteur gagne généralement entre 8 à 9 euros net l’heure, mais cela peut vite augmenter en proposant d’autres prestations.

Privilégier le relationnel

C’est un aspect important pour pouvoir réussir dans ce domaine d’activité. Il est essentiel d’être poli avec les parents pendant les échanges. De plus, être souriant, agréables, et aussi présentables sont des habitudes à adopter. Lorsque vous abordez les familles, vous devez être attentif pour pouvoir gagner plus facilement leurs confiances et leurs estimes.

 

One thought on “ LolFaire du babysitting

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *